Calendrier

Novembre 2014
L M M J V S D
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
             
<< < > >>

Présentation

Texte Libre

Marcher : Se retrouver face à soi pour mieux être disponible aux autres
Vendredi 17 août 5 17 /08 /Août 14:22

 

bizutage maitre nageur

 

 

 

Par Pierre Marie le Cht'i - Publié dans : pm.over-blog.com - Communauté : Carnets-de-voyages
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Vendredi 4 mars 5 04 /03 /Mars 09:45

Jeudi 10 juin 2010 : Le Pontet - Mussidan  24 km

Temps variable un peu de soleil orageux 24 °

 

Levé 6 h 15  petit déjeuné avec Béatrice (du thé et du pain industriel). Départ  8 h après une bonne nuit et des vêtements secs je suis d’attaque. Passage à la boulangerie, Béatrice et Pédro sont à quelques centaines de mètres devant moi, le parcours est plus plat, des petites routes, du bois et de la piste forestière ; Vers 10 h arrêt à Neuvic (10 km) puis à Douzillac  (14 km) à la terrasse d’un  café où nous rencontrons un pèlerin (Pierre) qui se rend à Mussidan pour prendre le train et rentrer chez lui en région parisienne. A l’approche de St Louis en Isle le paysage est vert, vallonnée.14 h Mussidan, les pieds sont un peu douloureux, mais rien à voir avec l’année dernière. Le changement de chaussures (des techinca elles sont plus légères) et la crème Akileïne Nok avec laquelle je me masse les pieds le matin sont efficaces. Je loge chez M et Mme Foucaud en plein centre de Mussidan ( Béatrice est au gîte pèlerin juste à côté). Mme Foucaud est d’origine africaine elle a en la nonchalance et la simplicité. Douche, lessive, je fais sécher mon linge comme je peux à la fenêtre, c’est un peu du camping mais l’important est d’avoir le gîte et le couvert. Dîner avec toute la famille (M et Mme  Foucaud et leurs 2 enfants), au menu,  roulades de jambon avec de la macédoine, côtes de porc à la crème et en dessert une tarte Tatin le tout arrosé généreusement de bergerac. Durant le repas, Gérard( M Foucaud) m’explique sa philosophie par rapport au travail. Dans une autre vie il a été artisan, il a beaucoup travaillé pour peu de résultat, maintenant il n’accepte plus que des missions d’intérim avec peu de tracasseries  il peut ainsi se livrer à son passe temps favori, l’observation  de ses congénaires…. A 21 h 30 dodo, j’ai 9 ans car avant de m’endormir  je lis des albums de Tintin qui sont dans la chambre. Le couple de canadien loge également chez M Foucaud, mais ils ont dîné à l’extérieur, ils sont très discrets.


 

compo 10 Mussidan 14

Château d'Excideuil

 

compo 10 Mussidan 15

L'église de St louis en Isle

 

compo 10 Mussidan 16

Fontaine de St louis en Isle

 

compo 10 Mussidan 18

Place Victor Hugo à Mussidan

 

compo 10 Mussidan 17

L'accueil Pèlerin aux volets bleus

 

compo 10 Mussidan 19

Ma chambre

 


Par Pierre Marie le Cht'i - Publié dans : pm.over-blog.com - Communauté : COMPOSTELLE
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Samedi 19 février 6 19 /02 /Fév 15:21

 

Mercredi 9 juin 2010 : – Périgueux - Le Pontet  26 km

Temps gris le matin avec une pluie fine puis soleil en fin de journée

 

Levé 6 h petit déjeuné avec Marie-Jo et son mari, il pleut et je suis stressé. Je pars seul à 8 h et comme l’année dernière je passe à la boulangerie toute proche pour m’acheter 3 petits pains au chocolat qui constitueront la majeure partie de ma nourriture de la journée. C’est parti pour 15 jours de marche, je commence par des petites routes pentues pour sortir de la vallée le L’Isle, c’est dur pour un début. Vers 10h je suis à Chancelade (8km), la pluie a cessé je m’arrête dans un café pour boire un coca et enlever mes vêtements de pluie ; C’est en repartant que je m’égare et après une heure de divagation je retrouve enfin les balises ouf !!! Le chemin ondule à  travers des collines boisées( forêt des Andrivaux), il y a de petits ruisseaux,  un moment, dans des hautes herbes j’aperçois une biche qui me regarde tranquillement passer ; vers 14h je suis à Gravelle(18 km) où je fais une halte dans un café, je longe ensuite la rivière L’Isle,

Le canal de l’Isle et enfin après 3 km de route dangereuse car très fréquentée, surtout par les camions, j’arrive à St Astier. Il est 15h j’emprunte le pont qui enjambe l’Isle pour me rendre au camping du Pontet où je dois passer la nuit dans un mobil home réservé aux pèlerins. Je fais tout de suite ma lessive(li y a un peu de soleil) et prends ma douche. 16 h arrivée de Béatrice avec son chien Pédro. Elle est partie de Périgueux vers 9h car son sac à dos à rendu l’âme et c’est Marie-Jo qui lui en a prêté un autre. Béatrice est une agricultrice en retraite, elle avait pour activité l’élevage et l’entraînement de chevaux de course. Il y avait quelques années qu’elle retardait son départ vers Compostelle et elle s’est décidée en une semaine. Pédro est un chien de taille moyenne de 7 ans, il est très résistant car il vit à la campagne et a l’habitude de parcourir de grandes distances quand il chasse. Quelques courses au Lidl du Pontet pour le repas de ce soir, mon menu est à la hauteur de mes pratiques culinaires, boite de raviolis, gruyère, yaourt et le plus important une bière bien fraîche. Le Mobil home est tout neuf, bien équipé et nous avons chacun une chambre. Après la préparation de l’étape de demain et la consignation sur mon cahier à spirales de cette journée je m’endors du sans demander mon reste. 

 

compo 10 St Astier 04
 1er arrêt au café de Chancelade 

 

compo 10 St Astier 05

On devine une biche dans les hautes herbes

 

compo 10 St Astier 08

un petit ruisseau dans la forêt des Andrivaux

 

compo 10 St Astier 07

Le canal de l'Isle

 

compo 10 St Astier 09

Le mobil home pèlerin du camping du Pontet

 

compo 10 St Astier 12

Mon couchage

 


 


 


Par Pierre Marie le Cht'i - Publié dans : pm.over-blog.com - Communauté : COMPOSTELLE
Ecrire un commentaire - Voir les 4 commentaires
Samedi 19 février 6 19 /02 /Fév 14:26

Etapes 2010

3ème année de mon pèlerinage, c’est tous les ans un aboutissement de pouvoir repartir, il y a tellement de choses qui pourraient me faire renoncer a commencer par moi-même. Je sais que ce chemin c’est ma nouvelle école et que le diplôme virtuel de fin d’étude m’aidera à mieux vivre cette période finale qu’est la retraite mais aussi la vieillesse.

 

Voici mes étapes 2010 :

Mardi 8 juin 2010 : Douai - Périgueux  ( Via Paris en train)

 

Mercredi 9 juin 2010 : – Périgueux - Le Pontet  26 km

Jeudi 10 juin 2010 : Le Pontet - Mussidan  24 km

Vendredi 11 juin 2010 : Mussidan - Port Ste Foy  33 km

Samedi 12 juin 2010 : Port Ste Foy - St Ferme  25 km

Dimanche 13 juin 2010 : St Ferme - La Réole 20 km

Lundi 14 juin 2010 : La Réole - Bazas  27 km

Mardi 15 juin 2010 : Bazas - Le Billon  30 km

Mercredi 16 juin 2010 : Le Billon - Roquefort  27 km

Jeudi 17 juin 2010 : Roquefort - Mont de Marsan  31 km

Vendredi 18 juin 2010 : Mont de Marsan - St Sever  21 km

Samedi19 juin 2010 : St Sever - Hagetmau  17 km

Dimanche 20 juin 2010 : Hagetmau  - Orthez 28 km

Lundi 21 juin 2010 : Orthez - Osseran Rivareytte 28 km

Mardi 22 juin 2010 : Osseran Rivareytte - Ostabat   23 km

Mercredi 23 juin 2010 : Ostabat – St Jean Pied de Port  22 km

Soit un total de 382 km en 15 jours

 

Jeudi 24 juin 2010 : Pau

Vendredi 25 juin 2010 : Pau -  Douai ( via Paris en train)

 

 

Mardi 8 juin 2010 : Douai - Périgueux  ( Via Paris en train)

Je me suis levé à 6 h pour prendre le TGV de 8 h 10 pour  Paris. Christiane, mon épouse, m’accompagne. Elle fait bonne figure mais je sais que c’est difficile de me voir partir pour pratiquement 3 semaines. Mon chemin c’est aussi le sien et elle me permet de partir sereinement merci…..

9 h 26 Paris, mon ami Jean François m’accueille comme chaque année ; cette fois ci il a décidé de m’en mener déjeuner chez lui à Fontenay sous Bois. Sa maison, au fond d’une impasse, est pleine de charme et a la simplicité de son propriétaire. Jean François m’a fait du poulet au riz  et a acheté de la bière du Nord. Le temps passe vite nous avons tellement de choses à nous raconter……Vers 13 h je suis à la gare d’Austerlitz destination Périgueux. Finalement mon train partira avec une heure de retard la locomotive ayant refusée de démarrer et c’est à 19 h que j’arriverais à destination. 19 h 30 Mme Marie Jo Lachal  m’accueille dans sa maison où elle a aménagé un gîte pour les pèlerins. Il y a 4 places et 3 personnes l’occupent  déjà, un couple de Canadien ( Gerda et Joseph ) et une dame originaire de la région de Limoges ( Béatrice ) qui voyage avec son chien Pédro. Sans le savoir, je viens de rencontrer mes compagnons de pèlerinage mais pour l’instant je suis occupé à m’installer, organiser mon sac…. Il va falloir que je mette en route les routines du chemin.

Le soir dîné avec toute la famille ( Mme et M Lachal et leurs 2 fils)

Ma première nuit est assez agitée, il faut se réhabituer à la promiscuité et au confort relatif du couchage et puis la première journée de marche c’est toujours la grande inconnue en fait j’ai hâte de vraiment commercer mon Chemin.    

 

 

compo 10 Périgueux 01

Le Dortoir

 

compo 10 Périgueux 02

Mon est c'est le lit de camp du milieu

Par Pierre Marie le Cht'i - Publié dans : pm.over-blog.com - Communauté : COMPOSTELLE
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Vendredi 2 avril 5 02 /04 /Avr 11:02

 

Le Pèlerinage de Saint-Ser

La Montagne Sainte Victoire, immortalisée par Cézanne, est le symbole de la Provence calcaire. Je l’aperçois chaque fois que je me  rends dans le Var et j’avais très envie de la gravir. Cette année j’ai réalisé ce projet au mois de mars durant mon séjour au Lavandou.

Nous nous sommes rendu près du petit village de Puyloubier à quelques km de Aix en Provence  plus exactement au domaine viticole de Saint-Ser  sur la route de Saint Antonin où nous avons garé la voiture. C’est le point de départ d’un sentier qui conduit à la Chapelle de Saint-Ser où depuis l’an 1001 il existe un pèlerinage pour honorer la mémoire de l’ermite Servius. En 1993 ce pèlerinage s’est arrêté à la suite de chutes de pierres qui avaient démoli l’édifice. Restaurée en 2001 la chapelle a été de nouveau bénie.

L’Ascension est progressive, en lacets, face à nous l’impressionnante barrière blanche et à fur et à mesure de la montée la découverte du panorama grandiose de la vallée de l’Arc. Au détour du chemin nous apercevons la chapelle nichée dans la montagne, il fait beau et pas trop chaud (nous sommes en mars) et au bout d’une bonne heure nous atteignons notre but. Il est un peu plus de midi, une table rustique implantée sur une plate forme devant la chapelle nous invite au pique-nique .

 

Ste Victoire Lavandou 10 01

Parking: point de départ

 

Ste Victoire Lavandou 10 05

Le sentier au pied de la Montagne

 

Ste Victoire Lavandou 10 09

Notre but : la Chapelle

 

Ste Victoire Lavandou 10 08

On approche

 

Ste Victoire Lavandou 10 15La Chapelle

 

Ste Victoire Lavandou 10 13

Intérieur de la Chapelle

 

Ste Victoire Lavandou 10 16

Le panorama


e

Ste Victoire Lavandou 10 19Le pique-nique

 

Ste Victoire Lavandou 10 21

Le vignoble du domaine viticole de Saint-Ser

Par Pierre Marie le Cht'i - Publié dans : pm.over-blog.com - Communauté : Carnets-de-voyages
Ecrire un commentaire - Voir les 3 commentaires
Mercredi 3 février 3 03 /02 /Fév 14:40
Voici quelques images de mes randonnées que j'ai effectuées au printemps 2009 pendant mon séjour annuel d'une quinzaine de jours en Bretagne . Je ne lasse de parcourir cette Bretagne ( surtout le côté nord) et chaque année j'en découvre d'autres trésors .

Cap Frehel Bret 2009 24
Le Cap Frehel (côte d'Armor)

L'arcouest Bret 2009 37
Pointe de L'Arcouest face à l'ile Bréhat

L'arcouest Bret 2009 34
Embarquement pour Brèhat

L'arcouest Bret 2009 39
L'ile Bréhat

Le Sillon Bret 2009 07
Les pieux du Sillon à St Malo

Le Sillon Bret 2009 11
La promenade du Sillon

Le Sillon Bret 2009 09
Le Fort National à St Malo

Tregastel Bret 2009 42
Trégastel l'île Renote (côte de granit rose)

Tregastel Bret 2009 48
Chapelle près de Trégastel

Tregastel Bret 2009 43
Mean Ruz le phare de Ploumanac'h

Tregastel Bret 2009 52
Le Château de Costaeres à Ploumanac'h















Par Pierre Marie le Cht'i - Publié dans : pm.over-blog.com - Communauté : Carnets-de-voyages
Ecrire un commentaire - Voir les 11 commentaires
Mercredi 3 février 3 03 /02 /Fév 13:39

La sainte Baume est un lieu insolite et unique en Provence qui reçoit, chaque année de nombreux pèlerins venus fêter Sainte Marie-Madeleine dans la grotte qui lui est dédiée depuis le XIII e siècle. Me trouvant au Lavandou donc pas très loin, par un beau jour de Mars nous nous rendons à la Ste Baume et garons la voiture au parking de l’hôtellerie du Plan-d’Aups sur la D 80. Cet édifice a été construit au milieu du XIX e siècle pour recevoir les pèlerins. Droit devant nous se dresse l’imposante barrière de calcaire avec un à-pic de plus de 150 mètres et des crêtes culminant à plus de 1000 mètres.11h nous débutons notre ascension par le chemin des Roys à travers une futaie épaisse digne de Brocéliande aux arbres géants ( hêtres, ifs, tilleuls, érables ) dont certains sont plusieurs fois centenaires. La densité de cette forêt s’explique par la protection de la falaise et par l’humidité d’un massif gavé de sources jouant le rôle d’un château d’eau, elle contraste avec l’aride garrigue provençale. Le chemin est large et monte régulièrement et en 40 minutes nous atteignons le couvent Dominicain qui enserre la grotte. Encore quelques marches et nous sommes au portail du sanctuaire ( à gauche une représentation de la Crucifixion).Dans la grotte se trouve le roche de la Pénitence qui aurait servi de couche à Marie-Madelaine et la source St Sidoine qui aurait la propriété de guérir les maladies des yeux. La vue de la terrasse du couvent est a couper le souffle et nous restons de longues minutes à la contempler en nous désaltérant d’une boisson mise gracieusement à disposition dans un local réservé aux pèlerins. C’est impressionnant ces bâtiments dominés par une falaise blanche et semblant se fondrent dans celle-ci.

Nous décidons de poursuivre l’ascension jusqu’au sommet (le Pilon) qui cumule à 994 mètres. Le GR 9 qui y mène  est très raide, empierré et l’aide de nos bâtons de marche se révèle très précieuse en plus nous ne sommes plus protégé par la forêt il fait de plus en plus chaud !!!!!! Enfin nous y sommes, la récompense est une vue encore plus époustouflante et c’est là appuyé contre un rocher que nous mangeons notre casse croûte avec le sentiment d’être (un peu) les rois du monde…..

Vers 14 h nous redescendons vers le parking. Ce fut une superbe journée et déjà j’ai le projet  d’escalader un autre lieu mythique  de la Provence, la Montagne Ste Victoire avec son pèlerinage de la chapelle Saint-Ser.

 

ste baume 2009 25

La barrière de calcaire de la Ste Baume

 

ste baume 2009 24

notre But

 

ste baume 2009 01

Le début du chemin

 

ste baume 2009 04

L'ascension dans la forêt

 

ste baume 2009 10

Le couvent

 

ste baume 2009 08

c'est vertigineux !!!

 

ste baume 2009 06

et un peu inquietant...

 

ste baume 2009 12

Nous y sommes

 

ste baume 2009 11

l'entrée de la Grotte

 

ste baume 2009 16

l'ouverture vers la lumière

 

ste baume 2009 13

La vue sur la forêt et la garrigue

 

ste baume 2009 17

La montée vers le Pilon

 

ste baume 2009 20

Le Pilon

 


 


 


 


 


 


Par Pierre Marie le Cht'i - Publié dans : pm.over-blog.com - Communauté : Carnets-de-voyages
Ecrire un commentaire - Voir les 2 commentaires
Lundi 25 janvier 1 25 /01 /Jan 16:01

Samedi : Temps ensoleillé mais frais 17 °

Tout comme Brest, Cherbourg est une destination qui ne doit rien au hasard, on l’appelle d’ailleurs ‘’ la Cité du bout de monde ‘’ . Nous avons donc fait le choix de nous rendre dans cette région où la météo peut vous offrir les 4 saisons en une seule journée !!!!!

Notre point de chute, une chambre d’hôte dans une maison de caractère  du XVIII e située au cœur du  hameau de Quénanville à 1 km de Barfleur .

Ce bout de terre en face de l’océan est divisé en 2 régions, Le val de Saire qui tire son nom du petit fleuve qui y prend sa source et La Hague le Finistère le plus proche de Paris, que l’on connaît surtout pour son usine de retraitement.

Après notre installation, visite de Barfleur, port très ancien d’où Guillaume le Conquérant  parti à bord du Mora  à la conquête de l’Angleterre . Barfleur avec ses maisons coiffées de schiste bleu, la silhouette massive de son église fortifiée et ses petits bateaux de pêche, un vrai bonheur……Un pôt bien mérité sur une terrasse  ensoleillée  et retour à notre chambre où, après une rapide collation , le sommeil nous a surpris vers 21 h !!!

1 Ch Hôte Barfleur 08 11
nôtre chambre d'hôte

2 port Barfleur 08 01
Le Port de Barfleur

4 rando Neville Barfleur 08 15
Barfleur côté mer

Dimanche : temps ensoleillé frais avec du vent

8 h 30 petit déjeuné en compagnie de notre hôtesse, croissants confitures maison et tout cela face à une très belle cheminée ancienne allumée de quoi être d’attaque pour notre randonnée . Aujourd’hui nous partons de Quénanville le long du GR 223 qui longe la côte  en direction du phare de Gatteville  . Celui ci mesure 75 mètres de haut, il est le deuxième plus grand phare d’Europe et mes jambes se souviennent encore des ses 365 marches !!! mais la récompense c’est une vue extraordinaire qui porte à plus de 30 km et qui

 permet de découvrir ce Val de Saire  doux et riant  avec ses paysages verdoyants et ses cultures maraîchères .Nous poursuivons ensuite vers la pointe de Neville avec ses  blockhaus, vestiges de la
2ème guerre mondiale, casse-croûte .Après notre halte nous poursuivons jusqu’aux ‘’rochers du Mont ‘’ en face du village de Rethouille . Retour à Barfleur par le même chemin
.

11 petit Dej Barfleur 08 01
Le petit dejeuné

3 Phare Gatteville Barfleur 08 003
Le Phare de Gatteville

3 Phare Gatteville Barfleur 08 007
Le Val de Saire du haut du Phare de Gatteville

4 rando Neville Barfleur 08 07
Blockhaus vers la pointe de Neuville

4 rando Neville Barfleur 08 08
Site des Rochers du Mont

Lundi : soleil doux vent faible

Départ vers 10 h  pour le Cap Levi où nous laissons la voiture pour reprendre le chemin des douaniers qui chemine en haut des falaises et donc des paysages complètement différents d’hier me faisant penser au cap Fréhel dans les côtes d’Armor. Déjeuné  ( sandwichs croustillants) à l’anse du Brick . Poursuite vers la pointe du Heu . Vers 14 h retour au port du Cap Levi toujours par le même chemin avec ses curieux murets (certains assez hauts) qui barrent le sentier et qu’il faut franchir  en posant les pieds sur des pierres saillantes qui font comme un escalier .

 

6 rando cap Levi Barfleur 08 03

Le site du cap Levi

 

6 rando cap Levi Barfleur 08 18

Le Port du Cap Levi

 

6 rando cap Levi Barfleur 08 06

L'anse du Brick

 

6 rando cap Levi Barfleur 08 10

Le franchissement des murets du sentier des douaniers

 

Mardi : soleil frais  vent fort .

9 h 30 départ en voiture vers le port du Hable dans la région de La Hague via Cherbourg . 11 h départ de la rando toujours sur le GR 223 ; c’est encore un paysage différent, une côte rocheuse déchiquetée et une mer verte et blanche assez forte avec des couleurs accentuées par le soleil. Pique nique à l’anse St Martin , puis vers 13 h30 arrivé au ‘’Port Racine ‘’ le plus petit port de France qui doit son nom au corsaire François Médard Racine  qui en 1815 s’en servira pour abriter son bateau l’Embuscade . On peut noter que les barques de pêcheur sont amarrées traditionnellement  tête et cul en va et vient sur des aussières . Nous revenons à notre point de départ pour reprendre la voiture et se diriger vers le nez de Jobourg en traversant des petits hameaux normands très typiques ( St Germain des Vaux)  nous arrivons à Goury puis la baie  D’Ecalgrain et le Nez de Jobourg . Paysages étonnants sans équivalent, les falaises sont les plus hautes d’Europe faites de grès très anciens (-4500 millions d’années) et de granit . Le sentier des douaniers est vertigineux et l’on doit être très prudent en l’empruntant . C’est là que notre escapade dans le Cotentin se termine, 3 jours de promenades et 3 types de paysages très différents . Ce bout du monde est très attachant, ses habitants aussi et je pense que nous y retournerons. 

 


 

7 rando Racine Barfleur 0803

Le port du Hable

 

7 rando Racine Barfleur 0806

Chemin en direction de l'Anse St Martin

 

7 rando Racine Barfleur 0807

La côte,battue par les vents, de la Hague


 

8 port Racine Barfleur 08 04

Le port Racine

 

8 port Racine Barfleur 08 07

Le terroir de la Hague

 

9 Goury Barfleur 08 01

Le site de Goury


 

9 Goury Barfleur 08 03

Le Raz Blanchard

 

9 Goury Barfleur 08 02

La petite Irlande 

 

10 nez Jobourg Barfleur 08 03

Le Nez de Jobourg


 


 


 








Par Pierre Marie le Cht'i - Publié dans : pm.over-blog.com - Communauté : Carnets-de-voyages
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Vendredi 22 janvier 5 22 /01 /Jan 10:21

Lundi 29 juin : Sorges – Périgueux 24 km

Temps ensoleillé très chaud.


Levé 5 h 45 petit dej avec Sébastien ( j’ai pris son adresse e mail pour lui envoyer les tables d’accords piano ) départ 7 h Il y a un peu de brume annonciatrice d’une journée très chaude ; c’est un parcours vallonné dans la campagne et les bois avec de nombreux chemins empierrés et des petites routes bucoliques, j’ai photographié un très beau pigeonnier représentatif de cette région. Je marche bien, à 9 h 30 je suis à mi-chemin (12 km). 12 h je fais une pause de récupération  dans la banlieue de Périgueux avant de poursuivre vers le centre ville et ses petites rues piétonnes très pittoresques qui me mènent à la Cathédrale St Front où je fais tamponner, pour la dernière fois cette année, ma Créanciale . Cette Cathédrale est très grande avec une architecture particulière . Je me rends ensuite à l’hôtel de la gare où je prends de suite une douche puis je fais une sieste récupératrice . L’après midi je visite la ville mais il fait tellement chaud que je me réfugie dans une salle climatisée d’un cinéma !!!( quel choc). Le soir je me restaure, installé sur une terrasse en centre ville, je goûte mes derniers instants de solitude et fais un peu le point de ces jours de cheminement….J’ai rencontré peu de Pèlerins, j’ai apprécié les gîtes du Limousin où j’ai été accueilli par des Hospitaliers ; mon état d’esprit évolue, je pense, vers plus de sagesse, je ne réalise pas que je rentre demain, je n’ai pas d’impatience particulière, je vis l’instant……..


Nous sommes en Janvier 2010, j’ai mis un certain temps a rédiger mes étapes mais j’y suis arrivé !!!!( Merci Martine et Jean-François) . Je prépare mon prochain Chemin que j’effectuerai en Juin et qui se terminera au pied des Pyrénées à St Jean Pied de Port .

Petit à petit le chemin me change……

compo 09 perigueux 221

Les petites routes bucoliques

compo 09 perigueux 220

Le pigeonnier

 

compo 09 perigueux 222

Le pigeonnier

 

compo 09 perigueux 226

Le centre ville de Périgueux

 

compo 09 perigueux 223

La Cathédrale St Front

 

compo 09 perigueux 225

Intérieur de la Cathédrale

 

compo 09 st leonard 127-copie-1

Image que je garderais de mon Chemin 2009
























Par Pierre Marie le Cht'i - Publié dans : pm.over-blog.com - Communauté : COMPOSTELLE
Ecrire un commentaire - Voir les 2 commentaires
Mardi 5 janvier 2 05 /01 /Jan 16:10

Dimanche 28 juin : Thiviers – Sorges 18 km

Temps ensoleillé très chaud


Levé 6 h départ 7 h 30 trajet  sur petites routes goudronnées avec une belle rencontre, un troupeau de moutons conduit par un berger et ses 2 chiens. Ce fermier garde ses moutons pour le plaisir, cela lui sert de ‘’tondeuse ‘’ pour ses terrains d’accès difficiles il aime aussi faire travailler ses chiens et son principal souci est de trouver une personne pour tondre ses moutons. Je suis pressé d’arriver  à cause de la chaleur qui augmente à fur et à mesure du déroulement de la matinée. A 11 h 30 je suis à Sorges, je m’achète des viennoiseries et un coca et je m’installe sur la place face au gîte en compagnie d’un pèlerin à vélo d’une soixantaine d’années qui fait une halte avant de poursuivre vers Périgueux. A 14 H Sébastien, l’hospitalier, m’invite à partager son repas ( c’est un jeune de 25 ans qui cherche une direction, un sens à donner à sa vie…il s’est posé là et ne semble pas pressé  de rejoindre ses congénaires pour participer à la folie collective… .) Au cours de la discussion Sébastien m’avoue être un passionné de musique et,  bien que ne connaissant pas le solfège, il joue tous les jours sur le clavier  de l’église qui jouxte le gîte. Etant musicien et jouant du synthé je lui propose d’aller jouer quelques morceaux et après un temps d’adaptation je lui fais partager quelques morceaux que je connais. Vers 16 h Sébastien est parti à la piscine et je suis resté  jusqu'à ce que ma main gauche me demande grâce ( je souffre de la maladie Dupuytren qui est une fibrose rétractile de la main). C’était génial de jouer dans le silence de cette église ancienne et cela fait partie des moments forts de mon Chemin. Il est 18 h, il fait toujours aussi chaud et je prépare (déjà) la dernière étape de cette année…. j’ai de la nostalgie et en même temps je suis détendu, cool ……

 

compo 09 thiviers 202

Petite route dans la lumière matinale

 

compo 09 sorges 205

La ''tondeuse ''

 

compo 09 sorges 212

La Place de Sorges

 

compo 09 sorges 210

Le très beau gîte de Sorges

 

compo 09 sorges 209

La salle principale du Gîte

 

compo 09 sorges 206Le couchage

 

compo 09 sorges 215

L'église

 

compo 09 sorges 216L'intérieur

 

compo 09 sorges 219

Le clavier

 

compo 09 sorges 217détail du chemin de croix

 

compo 09 sorges 218

Détail du chemin de croix



 


 


Par Pierre Marie le Cht'i - Publié dans : pm.over-blog.com - Communauté : COMPOSTELLE
Ecrire un commentaire - Voir les 2 commentaires
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés